Résumé DNJ NORMANDIE – CAEN 2016

Ces derniers mois, les gouvernants de la région Normande se demandaient si Caen pouvait être la capitale de la Normandie réunifiée, Ils hésitaient : « Ptète bin k’oui, Ptète bin k’non »… Alors que ces derniers tergiversaient encore sur Caen, Dieu, Lui, avait déjà prévue, dans son agenda, que celle-ci allait accueillir le DNJ NORMANDIE afin qu’elle puisse y fêter sa pâque.
L’alerte Orange des prévisions météorologiques n’a pas arrêté les quelques 250 jeunes chrétiens normands de se réunir et fêter la résurrection de Jésus-Christ, leur sauveur.

Le DNJ’S cofee

Nous voici, sur place où une équipe de jeunes en T-shirt noir orné DNJ, nous accueillait avec un grand sourire. Mais qui sont-ils ? C’était La jeunesse caennaise… Et oui ! Elle était au rendez-vous pour nous préparer non seulement l’inévitable café des DNJ Normandie, de quoi réchauffer les chauffeurs et leurs passagers, mais aussi de bien bonnes choses pour la journée. Accrochez-vous, c’est la pâque du DNJ NORMANDIE !

1ère réunion 10h

On commence la réunion par la présentation des groupes de jeunes en mentionnant leurs villes respectives. Pendant que le pasteur Stéphane Brion désignait chaque ville, on s’apercevait que certains ont fait beaucoup de kilomètres…WOW !! Avec un tel désir de se retrouver dans sa présence, Dieu ne pouvait que bénir cette journée.
Cependant, personne ne venait d’aussi loin que notre prédicateur de la journée, qui n’est autre que le pasteur Louis Martinez, missionnaire en Algérie. Il y travaille depuis 10 ans avec son épouse. Il prenait l’avion au lendemain de notre rassemblement… Tiens, tiens ! Comme la nécessité du passage de Jésus à Samarie (Jean 4 :4), il apparaît clairement qu’il fallait que le missionnaire Martinez (Loulou pour les intimes) puisse nous laisser quelques paroles que le Seigneur a mis sur son cœur avant de retourner en Algérie.

Cependant Ce qui est bien dans les DNJ Normandies, c’est qu’il y a de la place pour l’action de grâce accompagnée par la musique. Pour la pâque, c’étaient les jeunes de l’Aigle, qui, avec leur fougue et leur passion collective pour Jésus, nous ont emmenés dans la louange.
Suite après ce moment de chants, vient la parole de Dieu. Le pasteur Louis rappelle les nombreux exemples bibliques où ceux qui ont eu le désir de voir Jésus ont vu leurs vies transformées. Notre prédicateur, par l’appui des écritures et de quelques témoignages du champ missionnaire d’Algérie, affirmait qu’il y avait besoin, effectivement, d’avoir une révélation fraîche de la personne de Jésus dans ce monde qui ne cesse de cataloguer le christianisme comme une religion du passé.
La prédication n’a pas laissé indifférente les dizaines de jeunes qui se sont avancés sur « l’autel » pour s’abandonner entre les mains de Jésus.

Pause-déjeuner

La réunion se termine mais pas la journée ! Avant de prendre notre sandwich, les jeunes caennais nous donnent les directives du jeu qui aura lieu après le repas. Mais qu’est-ce qu’ils sont en train de préparer ? Déjà la mixité … Alors que la tendance des jeux aurait été de se mesurer entre groupes de jeunes, Caen avait décidé d’opter sur le partage en créant des groupes composés de membres de différentes assemblées. Pas de sieste pour la digestion, Place au jeu !
Le principe était simple : déchiffrer les symboles dont la solution nous renvoyait à des récits ou des personnages de la Bible. Non seulement, il fallait bien connaître sa bible mais en plus il fallait avoir le don d’interprétation des émoticônes ^^… (Tiens ! celui-ci « ^^ » par exemple)

2ème réunion 15h

Les jeunes se sont tellement creusé la tête au jeu qu’il fallait bien une bonne balade à l’extérieur pour s’aérer un peu l’esprit avant de reprendre la seconde réunion.
Cependant le beau soleil normand n’a pas réussi à retenir les jeunes à l’extérieur car à 15h ils se sont de suite rendus à la salle pour la seconde réunion avec le pasteur Louis martinez et les jeunes de l’Aigle.
Alors que les paroles des chants résonnaient encore dans les pensées, le pasteur Louis Martinez, encore débordant d’énergie, annonça le message de l’évangile. Son message se portait principalement sur les 3 visions du prophète Esaïe (Esaïe 6 :1-8) Il a reçu :
– une vision supérieure : Celle de la gloire de Dieu qui surpasse toutes circonstances et dans le cas du prophète, la circonstance difficile était le deuil du roi Ozias
– une vision intérieure : « Malheur à moi » disait Esaïe, La repentance étant un passage indispensable pour voir des victoires
– et une vision extérieure : Le prophète qui répond à l’appel au service du Seigneur pour libérer un peuple de l’obscurité
Il semble que le pasteur Martinez a juste réveillé ce que le Seigneur avait déjà déposé dans le cœur de plusieurs jeunes qui voulaient servir Dieu dans leur génération.

C’est déjà fini…

Il est toujours difficile de clore une journée DNJ Normandie mais les bonnes choses ont aussi une fin. Nous terminons donc par les annonces de plusieurs rendez-vous dans la région :
– du 13 au 16 mai : Camp de Pentecôte à Saint-Pair (contact : Pr Guillaume Seret de Rouen)
– du 30 juillet au 02 Août : Evangélis’action sur la côte fleuri (contact : Pr Fabien Auvray du Havre)
– Juillet 2017 : BOUGE TA France (contact : Pr Franck Lechalupe de Fécamp)
Pour relativiser la séparation, Au DNJ NORMANDIE, on ne part pas sans avoir pris un petit gâteau et un petit café… humm et snif! (il faut les interpréter^^)
Alors qu’on aurait pu penser que la fatigue viendrait les peser, c’était sans compter sur la bonne humeur des jeunes de Caen qui étaient toujours là pour donner aux normands leur rituel du café de séparation.

Un grand merci à tous les acteurs de la journée mais surtout une énorme main d’acclamation pour le Seigneur Jésus qui a fait du bien aux jeunes normands, une fois de plus. Nous pensons qu’Il a encore de bonnes choses pour les prochains DNJ NORMANDIE.